Mairie de Uffholtz

Uffholtz

Château de la Herrenfluh

Vestiges du château du Herrenfluh

Au Moyen-Age, Uffholtz comptait 3 châteaux : deux en plaine et un château de montagne, le Herrenfluh. Ce château se situe à une altitude de 858m, sur un piton rocheux, non loin de la Route des Crêtes.

Il a été érigé en 1312 par Johan von Sankt Amarin, surnommé Nordwind (« Vent du Nord »). Herrenfluh signifie littéralement le « rocher des seigneurs », probablement en lien avec les propriétaires du site : les princes-abbés de Murbach. Le château offre une vue sur le Sud de l’Alsace, jusqu’aux contreforts du Jura et permettait ainsi de détecter tout mouvement de troupes entre Guebwiller, Mulhouse, Thann et Belfort. Le château aurait été pris une première fois en 1376 par des mercenaires anglais puis détruit en 1468 par les Suisses et hanté depuis par la Schloss Wibele (« la dame du château »).

Le site du Herrenfluh refait par la suite parler de lui dans les journaux parisiens en 1869 suite à un meurtre : l’affaire Troppmann, ce fait divers inspirant de nombreux auteurs comme Flaubert, Dumas, Rimbaud et même Victor Hugo.

Pour plus d’information

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Baptiste_Troppmann.

Depuis 2018, une petite équipe de bénévoles du village s’est donné pour objectif de consolider les quelques vestiges du château. Ce travail s’inscrit dans l’opération « veilleurs de château » lancée par la Collectivité Européenne d’Alsace. Au Herrenfluh, les veilleurs de châteaux ont pour mission d’effectuer un débroussaillage ciblé, de réaliser de petits travaux de consolidation des vestiges en utilisant les techniques retenues par les autorités et de signaler les dégradations sur le site. Un premier travail de consolidation a été initié sur le mur Sud et devrait se poursuivre les prochaines années.

Patrimoine naturel du promontoire de la Herrenfluh

(Uffholtz et Wattwiller, Haut-Rhin, Alsace)

 

ZONE NATURELLE D’INTERET ECOLOGIQUE FAUNISTIQUE ET FLORISTIQUE (ZNIEFF Continentale de type 1 -Identifiant national : 420030192)

Chênaies et affleurements rocheux de la Herrenfluh et environs  

  1. DESCRIPTION Cette ZNIEFF est inclue dans la ZNIEFF de Type 2 : – Id nat. : 420030275 – Hautes Vosges haut-rhinoises (Id reg. : 2688045) 1.1 Localisation administrative – Département : Haut-Rhin – Commune : Wattwiller (INSEE : 68359) – Commune : Uffholtz (INSEE : 68342) 1.2 Superficie 67,09 hectares 1.3 Altitude Minimale (mètre): 480 Maximale (mètre): 865 1.4 Liaisons écologiques avec d’autres ZNIEFF – Id nat. : 420030275 – Hautes Vosges haut-rhinoises (Type 2) (Id reg. : 2688045) 1.5 Commentaire général Le site comprend les massifs forestiers thermophiles et les talus qui bordent la portion de la route des crêtes (D 431) d’Uffholtz exposée au sud et qui serpente jusqu’au col du Herrenfluh. Il présente les habitats naturels remarquables caractéristiques des promontoires siliceux, notamment la chênaie sessiliflore à genêt ailé, les pentes rocheuses siliceuses et les pelouses pionnières des dalles siliceuses. Les sept habitats déterminants de la zone abritent de nombreuses espèces déterminantes floristiques (45) telles que la Scrofulaire du printemps, le Saxifrage rose et la Fourréa des Alpes. Ces milieux représentent également un intérêt particulier pour les insectes, sept espèces déterminantes y ont été relevées dont le criquet des pins. Le zonage inclut par ailleurs le site Natura 2000 des Promontoires siliceux défini dans ce secteur sur le promontoire et les ruines du Herrenfluh. 1.6 Compléments descriptifs 1.6.1 Mesures de protection – Zone naturelle et forestière de document d’urbanisme – Forêt non domaniale bénéficiant du régime forestier – Site inscrit au titre de la Directive Habitats (ZSC, SIC, PSIC) – Parc naturel régional Commentaire sur les mesures de protection La ZSC correspond à une petite partie du site localisée au niveau du promontoire du Herrenfluh. Actions du service environnement du CG 68 pour une gestion écologique des talus de la route des crêtes. Date d’édition : 06/07/2018 https://inpn.mnhn.fr/zone/znieff/420030192 -3/ 14 – 1.6.2 Activités humaines – Sylviculture – Tourisme et loisirs – Circulation routière ou autoroutière Commentaire sur les activités humaines Ruines du château de Herrenfluh: de la construction initiée en 1312, il subsiste un fossé profond entaillant le rocher et la base en moellons d’une tour. Elles ont servi de poste d’observation lors de la première guerre mondiale. 1.6.3 Géomorphologie – Affleurement rocheux – Eboulis – Montagne – Eperon, piton – Escarpement, versant pentu – Fissure, faille Commentaire sur la géomorphologie Épais dépôts de matériels hercyniens qui constituent la série du strato-volcan du Molkenrain, formée durant l’ère primaire au Viséen il y a environ 350 millions d’années. Les promontoires rocheux dits “promontoires siliceux” sont alors issus de la cristallisation rapide de laves acides lors de cet épisode volcanique. Présence de gisements minéralogiques : filons qui ont donné lieu à des recherches et des exploitations par le passé. Substrat géologique: Formations volcano-sédimentaires supérieures du strato-volcan du Molkenrain, failles. Les ruines du château du Herrenfluh sont situées sur un affleurement de lave (latite quartzifère) en coulée. Au niveau du Herrenfluh, des deux côtés de la route, affleure dans les talus un conglomérat de gros galets. 1.6.4 Statut de propriété – Domaine communal

Plus d’info

Zones protégées sur le banc d’Uffholtz, site de l’INPN

https://inpn.mnhn.fr/collTerr/commune/68342/tab/espaces

Contenu d’accordéon

En 1 clic

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content

Actualités

Évènements

Formalités

Plan de la commune

Location de salles

Urbanisme

Contact

Civisme

Périscolaire

Pays de Thur-Doller

CCTC

Arriver / Quitter Uffholtz

Aller au contenu principal