Mairie de Uffholtz

Uffholtz
Un village à vivre, un village solidaire

Se souvenir

Hommage aux Malgré-nous du 25 août 2022

“Alsace et histoire : des hommages aux Malgré-nous ont eu lieu dans toutes les communes alsaciennes jeudi 25 août, date anniversaire des 80 ans de l’incorporation de milliers d’alsaciens et  de Mosellans dans l’armée allemande, pendant la seconde guerre mondiale.

A UFFHOLTZ, la commémoration s’est tenue à 11h45 le jeudi 25 août au Monument aux Morts et chacun(e) pouvait évidemment s’y rendre.

 Rappelons que  le 25 août 1942, les territoires étaient alors annexés au troisième Reich, et des dizaines de milliers d’Alsaciens et de Mosellans ont été obligés d’aller se battre sous l’uniforme allemand sous peine de représailles dans leurs familles. Ils seraient environ 130.000. D’après les estimations des historiens, 24.000 Alsaciens sont ainsi morts au combat, 16.000 en captivité.”

“Cette triste page de l’histoire a marqué profondément l’Alsace et ses habitants”, écrit Frédéric BIERRY, président de la Collectivité européenne d’Alsace, à l’initiative de la cérémonie. “Très peu de famille ont été épargnées par ce traumatisme de l’incorporation de force. Alors qu’il ne reste plus qu’une poignée de “Malgré-nous”, il me semble de notre devoir de leur témoigner solennellement tout notre respect, et de les assurer que nous veillerons à perpétuer leur mémoire.”

Après le discours de Rémi DUCHENE, maire de la commune, la Marseillaise a été entonnée et des témoignages poignants ont été lus.

Extraits : Nina BARBIER « Malgré elles » témoignage de Marthes Elles

               Nicolas SESTER « Ne tirez pas je suis français »

               Georges STARCKY «  L’Alsacien »

La cérémonie s’est clôturée par un vin d’honneur offert aux membres de l’UNC , anciens combattants et  aux habitants présents.

Cérémonie du 11 Novembre à UFFHOLTZ

Discours du Maire :

 

Aujourd’hui, nous célébrons l’armistice de la Grande Guerre de 14-18.

 

A l’heure du tout numérique, il est sage de revenir sur l’origine des mots

Ici, elle est particulièrement significative quant au terme armistice, …..Ar mis ti ce

 

Ce mot latin est formé de deux racines : arma(les armes) et le verbe Stare qui qui signifie se tenir, être droit, être…stable. On retrouve la même racine dans stehen. et stand….

Un armistice, c’est donc le moment où les armes s’arrêtent, où elles se tiennent tranquilles.

Ce n’est pas encore la paix, c’est simplement une suspension des combats, un tout petit peu plus porteur d’espoir qu’un simple « cessez-le-feu » qui se déroule, lui, sur le champ de bataille même ; l’armistice suppose qu’on a déjà quitté le théâtre des opérations, évacué les blessés et ôté les morts, et qu’on s’est (peut-être) mis autour d’une table pour discuter.

Dans le déroulement des guerres, cet arrêt des armes se classe donc après le cessez-le-feu (qui reste temporaire, le temps de réfléchir), après la trêve (idem, mais un peu plus long, mais avant la capitulation (la phase où on « baisse la tête » devant l’adversaire) et enfin la signature du traité de paix. Ce qui était momentané devient donc définitif (enfin, en principe)

 

Nous sommes là dans un contexte quasi exclusivement militaire.

Mettons-nous à présent un instant à la place des soldats du front, y compris les infirmières et infirmiers, les médecins, quel que soit leur uniforme ; pour celui qui a frôlé la mort pendant quatre ans, l’armistice, qu’est-ce ? un formidable message d’espoir pour que cesse la menace quotidienne de mourir et pour que la vie reprenne, enfin.

Et ce ne sont pas que les militaires qui vécurent cet instant, mais tous les civils des pays concernés, enfin soulagés que cela s’arrête !

Alors oui, on peut se réjouir de célébrer la fin de la folie meurtrière des hommes un 11 novembre 1918.

On peut se réjouir de célébrer la paix !

Enfin, ce jour férié mérite d’être un jour de recueillement pour commémorer celles et ceux qui ont défendu et défendent avant tout la liberté aujourd’hui partout dans le monde.

SOLDATS MORTS POUR LA FRANCE

11 NOVEMBRE 2021

 

  • Colonel Sébastien BOTTA, commandement de la défense aérienne et des opérations aériennes, mort pour la France en Egypte, le 12 novembre 2020;

 

  • Maréchal des logis Tanerii MAURI, 1er régiment de chasseurs, mort pour la France au Mali, le 28 décembre 2020;

 

  • Brigadier Dorian ISSAKHANIAN, 1er régiment de chasseurs, mort pour la France au Mali, le 28 décembre 2020;

 

  • Brigadier Quentin PAUCHET, 1er régiment de chasseurs, mort pour la France au Mali, le 28 décembre 2020;

 

  • Sergent-chef Yvonne HUYNH, 2e régiment de hussards, morte pour la France au Mali, le 2 janvier 2021;

 

  • Brigadier-chef Loïc RISSER, 2e régiment de hussards, mort pour la France au Mali, le2 janvier 2021 ;

 

  • Sergent Maxime BLASCO, 7e bataillon de chasseurs alpins, mort pour la France au Mali le 24 septembre 2021.

 

Assassinat de Samuel Paty

Appel de l’AMF pour un hommage des communes​​

L’Association des maires de France appelle toutes les communes de France à témoigner de leur solidarité avec la victime et sa famille, de leur soutien à l’ensemble de la communauté éducative et de leur mobilisation pour défendre la liberté d’expression et la primauté de la laïcité dans l’organisation de la République.

Pour ce faire, elle propose aux communes d’afficher sur leurs bâtiments le mot-dièse #jesuisenseignant, de respecter une minute de silence lors de la prochaine réunion du conseil municipal et choisir un jour de mise en berne du drapeau de la mairie.

Voir l’article complet sur le site de l’AMF : https://www.amf.asso.fr/documents-assassinat-samuel-paty-appel-lamf-pour-un-hommage-communes/40341

En 1 clic

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors

Actualités

Évènements

Formalités

Plan de la commune

Location de salles

Urbanisme

Contact

Civisme

Périscolaire

Pays de Thur-Doller

CCTC

Arriver / Quitter Uffholtz

Aller au contenu principal